Mot-clé: zone d’attraction

La zone d’attraction en 3,5 étapes faciles

Pour déterminer la zone d’attraction de votre ou vos points de vente, rien de plus facile! La démocratisation des technologies géographiques (google maps et autres) vous permettent d’obtenir cette information tactique rapidement et à peu de frais. Voici la procédure en 3,5 étapes :

1 – Récupérez les données sur la clientèle actuelle – souvenez-vous ; l’information c’est le pouvoir ;). Pour ce faire, utilisez un des moyens suivants:

  • Enquête, sondage
  • Concours et promotions
  • Programme de fidélisation
  • Adresse de livraison
  • Etc.

L’objectif étant de colliger des infos qui vous permettront d’améliorer vos produits/services mais aussi de localiser avec précision vos clients actuels. Assurez-vous donc de posséder l’adresse civique ou le code postal de chaque client.

2 – Cartographie de la clientèle

Utilisez un service de cartographie en ligne (ex. batchgeo) ou un système d’information géographique (SIG) gratuit comme QGIS.

3 – La pondération (étape optionnelle)

Si vous avez amassé des données quantitatives (ex. facture moyenne, nombre de visite en magasin, etc.), utilisez-les pour pondérer votre analyse. Utilisez cette variable supplémentaire pour constater la répartition de vos meilleurs clients.

3,5 – Établissez votre zone d’attraction

On définit la zone d’attraction en cercles concentriques avec différentes sous-catégories, généralement :

  • La zone primaire – là où réside 70% de votre clientèle;
  •  La zone secondaire – là où réside 20% de votre clientèle;
  • La zone tertiaire – là où réside 10% de votre clientèle.

 

carte de la zone d'attraction

carte de la zone d’attraction

Bien entendu, ces pourcentages peuvent varier. On peut facilement utiliser 2 zones (ex. 80%-20%) pour rendre compte de la zone d’attraction. Aussi, les cercles ne sont pas obligés d’être concentriques. Vous pouvez facilement baser votre analyse en utilisant le réseau routier comme paramètres de distance des clients par rapport à votre point de vente.

Bonus : Ajoutez à la localisation vos concurrents directs / indirects. Vous y découvrirez peut-être une distribution bien particulière de votre clientèle qui vous amènera à optimiser vos opérations marketing!

 

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

La cartographie des surfaces de vente

On utilise souvent la géolocalisation pour établir la provenance de la clientèle. En couplant ces informations à des bases de données externes, elles permettent d’en connaître davantage sur le profil des consommateurs. Saviez-vous que vous pouvez aussi utiliser la géolocalisation intérieure afin d’optimiser votre marchandisage?

À l’aide de différentes techniques de captation de l’information (code barre, RFID, video, etc.), vous serez en mesure de produire la cartographie des déplacements des clients en magasin. Vous serez ainsi en mesure de déterminer quels sont les endroits les plus et les moins fréquentés de votre surface de vente.

carto_surface_vente

En fonction des zones produites (zone « chaude » vs zone « froide ») vous pourrez adapter la configuration de votre magasin en plaçant les produits les plus rentables ou les plus en demande aux endroits stratégiques pour favoriser des ventes accrues. Au contraire, vous aurez tout avantage à placer les produits spécifiques et/ou nécessaires dans les zones les moins spontanément fréquentées (généralement dans le fond du commerce – pensez au lait à l’épicerie!) mais qui vont naturellement générer des ventes.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Êtes-vous géo-intelligent ?

Non, ce n’est pas une catégorie de Génies en herbe. C’est plutôt un avantage concurrentiel important. Alors que le mois de septembre annonce le retour au travail, c’est aussi le temps d’adopter de nouvelles pratiques qui propulserons vos ventes.

Exploitez-vous les données de votre entreprise de manière à prendre de meilleures décisions? L’intelligence d’affaires vous permet d’exploiter de manière optimale vos bases de donnée (clients, vendeurs, fournisseurs, inventaire, etc.) pour en faire ressortir certains indicateurs. En interrogeant vos informations, un peu à la manière d’un tableau croisé dans un Excel, vous obtiendrez des résultats qui vous permettront d’optimiser vos opérations. C’est donc un avantage non négligeable qui vous donnera une longueur d’avance sur vos compétiteurs.

Et le « géo » dans tout ça?
Lorsqu’on ajoute la dimension géographique à ces analyses (territoires de vente ou de distribution, zones d’attraction, etc.), on ajoute une nouvelle perspective qui vienfra raffiner vos résultats de manière innatendue. En effet, les résultats sont en général si intéressants qu’ils vous amèneront à penser différement. Vous garderez en tête cet aspect géospatial et vos réflexions s’alimenteront assurément au travers de cette « nouvelle » dimension.

Comment faire? Rien de plus simple. Continuez de nous lire; ce n’est pas trop forçant et on vous expliquera tout en détail.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone