Mot-clé: recensement

Recensement : le retour du questionnaire long n’est pas pour demain…

Début février le député libéral Ted Hsu a déposé un projet de loi à la Chambre des Communes proposant le retour du formulaire long lors du recensement canadien.

Comme à son habitude depuis maintenant 5 ans, le gouvernement conservateur a tôt fait de répliquer en disant qu’il était inacceptable d’obliger les Canadiens à répondre à des « questions intrusives ».

De surcroît, ces derniers sont revenus à la charge en proposant également de mettre fin au dévoilement des données du recensement…après 92 ans de diffusion publique! Incidemment, les répondants devraient donner leur accord au dévoilement lorsqu’ils compléteront – volontairement – l’Enquête Nationale sur les Ménages (ENM).

Quelques faits troublants

  • Le taux de réponse est passé de 94% à 68% avec l’introduction de l’ENM en 2010. Cette situation a pour effet de diminuer la représentativité des enquêtes de Statistique Canada en plus de perdre la comparabilité des données des années antérieures.
  • La réalisation de l’ENM a coûté 22 millions de plus aux contribuables canadiens versus l’administration de l’ancien questionnaire détaillé obligatoire.

On ne peut que s’indigner face à cette attitude aussi méprisante du gouvernement de Stephen Harper. D’ailleurs, l’Institut de la Statistique du Québec a fait paraître en début d’année un document titré « Enquête nationale auprès des ménages de 2011 : ses portées et ses limites ». Voilà une autre voix qui s’ajoute à celle des entreprises privées, organisations ou organismes publics qui réclament une information juste et précise pour améliorer leur prise de décision.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

l’indice de Pampalon

L’indice de Pampalon a été développé afin de mesurer l’intensité de la défavorisation matérielle et sociale d’une population. Il s’agit d’une information qui, dans certains contextes, peut être utile dans les analyses géomarketing.

Il peut servir, entre autres, aux services de santé ou aux organismes communautaires à cibler des secteurs d’intervention, à quantifier leur marché ou à offrir des services spécifiques. L’indice est calculé à partir d’une population de référence variable (ex. ville, province, etc.) et se base sur les données statistiques issues du recensement canadien.

Pour calculer la dimension matérielle, l’indice se base sur trois indicateurs :

  • la proportion des personnes de 15 ans ou plus n’ayant pas de diplôme d’études secondaires
  • le revenu moyen des personnes de 15 ans ou plus
  • le rapport emploi/population chez les personnes âgées de 15 ans ou plus

cartographie - indice de Pampalon - aspect social

Cartographie de l’indice de Pampalon (asepct social). © Alexandre Lebel, 2005


En ce qui a trait à la dimension sociale, trois autres indicateurs sont utilisés :

  • la proportion de personnes séparées, divorcées ou veuves
  • la proportion de familles monoparentales
  • la proportion de personnes vivant seules

cartographie - indice de Pampalon - aspect matériel

Cartographie de l’indice de Pampalon (asepct matériel). © Alexandre Lebel, 2005


Les indicateurs sont, à la base, compilés de manière individuelle et exprimés séparément (matérielle ou sociale) mais peuvent être amalgamés pour former un taux combiné.
cartographie - indice de Pampalon - indicateurs combinés

Cartographie de l’indice de Pampalon (indicateurs combinés – matériel et social). © Alexandre Lebel, 2005

Source des images : LEBEL, Alexandre « Une approche intégrée pour la définition des unités de voisinage dans le contexte d’une étude sur les inégalités sociales de la santé dans la région de Québec », 2005, Université Laval [lien]

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Recensement de 2011 – les dates de diffusion sont annoncées

Statistique Canada a récemment dévoilé les dates de diffusion du recensement quinquennal de la population canadienne. Toutefois, ce n’est qu’à partir de 2012 que nous aurons accès aux informations détaillées de la grande enquête nationale de 2011. Comme d’habitude, la disponibilité des fichiers se fera progressivement, sur une période de 9 mois (février à octobre). Voici, par thème, les dates prévues de publication des données:

  • Mercredi 8 février 2012
    Chiffres sur la population et les logements
  • Mardi 29 mai 2012
    Âge et sexe
  • Mercredi 19 septembre 2012
    Familles, ménages et état matrimonial
    Type de construction résidentielle et logements collectifs
  • Mercredi 24 octobre 2012
    Langue

On a déjà hâte à l’année prochaine….et vous?

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone