Mot-clé: mobilité

La géolocalisation intérieure – pour une expérience client améliorée!

Dans le commerce de détail, de 10 à 30% des acheteurs quittent le magasin sans avoir trouvé ce qu’ils désiraient – même si le produit se retrouvait sur les tablettes au moment de leur visite!

Une application mobile de cartographie intérieure permet ainsi de guider l’utilisateur dans ses recherches et lui donner une expérience de magasinage plus intéressante. Sans compter l’augmentation de sa fidélité et son engagement envers votre marque.

Pour les grandes surfaces, cela peut donner une valeur ajoutée plus que profitable. La chaîne Target – dont la fermeture des magasins canadiens a beaucoup fait couler beaucoup d’encre cette semaine – a intégré cette composante dans son application mobile à l’occasion du Black Friday.

target - cartographie

source : pointinside.com

En permettant littéralement de géolocaliser les items sur sa liste d’achat ou en proposant des articles complémentaires à proximité de l’utilisateur, les cartes interactives du point de vente permettent en outre de connaître le plus court trajet vers les rabais!

Sans toutefois permettre de positionner l’utilisateur en temps réel, l’application utilisant la technologie du geofencing, permet toutefois d’augmenter les achats en magasin – un enjeu majeur auquel font face les détaillants actuellement.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

La géolocalisation au service du commerce

Lorsque les premiers services de géolocalisation mobile sont apparus (principalement moussés par les téléphones intelligents), les applications qui les intégraient avaient souvent un côté ludique. Pensez à Foursquare et la conqûete de la « mairie » ou à Gowalla où vous pouviez collectionner des items virtuels dans différents endroits pour ensuite les partager.

Or, les entreprises qui développent ces applications ont rapidement réalisé que la partie « jeux » n’était pas la plus intéressante à soutirer de la géolocalisation : l’intérêt était de moins de 0,5% chez les es consommateurs. Le check-in a maintenant un intérêt beaucoup plus évolué. Il est désormais au service des entreprises qui mettent en place, entre autres, des programmes de fidélisation de leur clientèle en leur remettant des avantages concrets, en magasin.

Il y a donc un avantage et un intérêt de monétiser – et à dévirtualiser- le tout pour les entreprises puisque le comportement virtuel du consommateur se traduit en ventes bien réelles pour le commerce. L’utilité est donc maintenant beaucoup plus axé sur la business – qu’attendez-vous pour commencer à l’utiliser?

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone