Mot-clé: données

Le prix à payer pour…les prospects B2C

Obtenir des informations sur les prospects B2C peut être une tâche ardue. Contrairement au secteur B2B, la protection sur la vie privée fait en sorte que l’accès et la quantité d’information que nous pouvons obtenir est limitée.

En B2C, on parlera souvent de « clientèle potentielle » en faisant référence à un groupe d’individus plutôt que de données nominatives – comme c’est le cas pour les prospects. La quantification de la clientèle potentielle est donc souvent issue d’enquêtes – comme le recensement – qui nous donne des indications globales quant au profil socio-économique de la population. Sans en connaître le nombre exact,  il est possible de cibler, par exemple, les quartiers où le revenu des ménages est plus élevé ou les secteurs connaissant une forte croissance de la population.

Ces données sont, en général, diffusées gratuitement par les organisations telles que Statistique Canada ou l’Institut de la statistique du Québec. Des données de sources privées existent aussi – généralement des enquêtes syndiquées ou en souscription – et sont menées par des firmes de recherche et sondage ou encore des organisations paritaires, comité sectoriels de main d’œuvre, etc. Ces études sont majoritairement axées sur des points très précis concernant une population définie et spécifique et peuvent être vendues à plusieurs milliers de dollars pièce.

Lorsqu’aucune analyse ou étude existe, le recours à la collecte de données est souvent le moyen le plus abordable pour en apprendre davantage sur sa clientèle. Les programmes de fidélisation, promotions et concours demeurent encore le meilleur moyen de recueillir les coordonnées de clients potentiels pour, par la suite, leur offrir vos produits et services. La mise en place de telles stratégies requiert des budgets qui varient grandement. On parle d’environ quelques centaines de dollars pour des concours menés via les médias sociaux à plusieurs milliers de dollars pour l’instauration d’un programme de loyauté.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Le prix à payer…pour les données

Les organisations doivent, plus que jamais, être en mesure de pouvoir compter sur des informations de qualité pour assurer leur pérennité. Toutefois, le rythme auquel nous produisons les données s’est accéléré à un point tel qu’il est aujourd’hui difficile séparer le bon grain de l’ivraie. L’infobésité rend la tâche colossale! Comment tirer le maximum des données en circulation? Comment reconnaître les sources sûres et éviter les faux-pas qui coûtent cher?

À partir du mois de mars, nous publierons une série d’articles qui s’attardera aux diverses informations permettant aux entreprises d’en connaître davantage sur la concurrence, les tendances du marché, la clientèle potentielle, les consommateurs et leurs comportements, etc.

Nous aborderons quelles sont les bonnes pratiques, les pièges à éviter…et quelques conseils qui pourront vous faire épargner temps et argent!

Nous vous invitons à partager vos réflexions ici ou sur twitter en utilisant #leprixapayer

C’est un rendez-vous!

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

3 outils pour visualiser vos données

Nous devons de plus en plus composer avec un volume important de données emmagasinées dans nos différents systèmes et applications. Comment faire pour illustrer facilement ces informations de manière synthèse?

Bien sûr, la cartographie demeure un incontournable! Toutefois, pour les données qui n’ont pas nécessairement de composante géospatiale, voici quelques outils qui pourront vous aider à mieux les représenter et les diffuser à vos utilisateurs :

  1. Flot
    Flot est une librairie JavaScript pour jQuery qui fonctionne sur la majorité des navigateurs Internet récents. La documentation de l’API est très claire et fréquemment mise à jour. Des membres de la communauté contribuent à créer et mettre en ligne des fonctionnalités et graphiques supplémentaires (plugins) qui vous permettront d’en faire davantage avec vos données.

    Flot Charts

    Flot Charts

  2. D3
    D3 est une librairie JavaScript qui vous aidera à illustrer vos données en utilisant simplement du code HTML, des graphiques SVG et du CSS. Plusieurs exemples sont disponibles ici qui démontrent toutes les capacités de ce framework qui a des capacités phénoménales.

    D3 Js

    D3 Js

  3. Tangle
    Dans un autre ordre d’idée, Tangle permet de créer des documents réactifs où l’utilisateur peut modifier certains éléments  afin que le reste de son document s’ajuste en temps réel. Le tout est géré à partir d’une liste de variables calculées selon vos propres paramètres. Bien que le site démontre quelques exemples simples, vous en trouverez davantage ici.

    Tangle

    Tangle

Bonus
Si vous êtes à la recherche d’une interface pour créer des infographiques plutôt qu’un outil de visualisation de données, essayez visual.ly. Le site qui contient une panoplie d’exemples vous permettra de créer un infographique à partir d’un modèle préexistant (template).

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone