Mot-clé: Bluetooth

Les balises… la suite!

Dans notre dernier billet, nous avons vanté les mérites des « beacons » ces petites balises sans-fil qui permettent de transmettre du signal spécifique à un appareil mobile.

Voilà que tout n’est pas gagné pour les entreprises souhaitant mettre à profit cette technologie. En effet, il faut tout d’abord convaincre le consommateur de télécharger votre application (au moyen de tactiques marketing « traditionnelles ») puis d’accepter de vous transmettre ses données (courriel, âge, sexe, etc.).

Aussi faut-il que le Bluetooth soit activé sur le téléphone intelligent. Tout un défi lorsqu’on sait que la majorité d’entre nous préfèrent ne pas activer la fonction pour améliorer la durée de vie de notre pile… Une étude du MIT au Musée du Louvre à Paris (qui reçoit humblement 9.3 millions de visiteurs/an) a démontré que seulement 8,2% des utilisateurs avaient le Bluetooth activé. Bien évidemment, cette statistique varie largement selon le pays d’origine, le sexe mais surtout l’âge. À cet effet, les natifs numériques semblent être plus nombreux (entre 30 à 50%) à être connecté au Bluetooth en permanence.

Finalement, si vous avez toutes ces conditions réunies (application téléchargé, permission reçue et Bluetooth activé), sachez qu’environ 30% des consommateurs réclament l’offre reçue via leur appareil mobile… on est donc loin de la panacée pour le moment, mais l’avenir s’annonce tout de même intéressant pour ce type de promotion.

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Les balises – nouvel eldorado des commerçants ?

Les balises – ou « beacons » – sont de petites puces sans-fils utilisant la technologie Bluetooth pour envoyer du signal à des appareils mobiles. Elles sont de plus en plus utilisées pour transmettre de l’information spécifique à des consommateurs qui se trouvent dans des lieux précis.

Elles peuvent avantageusement être utilisées pour – par exemple – donner un rabais instantané à un utilisateur situé près d’un produit dans votre commerce ou encore informer un usager du transport en commun de l’heure d’arrivée prévue du prochain métro. Les balises pourraient également servir dans le domaine de la domotique, pour rendre votre maison « intelligente »!

Voici un vidéo de l’entreprise Estimote qui démontre comment les balises peuvent être utilisées dans le domaine du commerce au détail :

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Le (géo)marketing de proximité

À bien des égards, renforcer vos actions marketing à proximité de votre produit et/ou service peut s’avérer très bénéfique pour générer des ventes. Le Bluetooth marketing (aussi appelé Bluecasting) permet ainsi de transmettre de la publicité localisée sur les appareils mobiles des individus passant à proximité de votre commerce ou d’un point d’intérêt (ex. un panneau-réclame).

Le principe est simple. Un serveur relaie du contenu riche (images, vidéo, mp3, jeux, coupons, sonnerie de téléphone, etc.) à une borne Bluetooth. Cette dernière tente de se connecter aux appareils « visibles » à proximité (cellulaire, iPod, Balckberry, etc.).
L’utilisateur reçoit ainsi une demande de connexion et, si elle est acceptée, reçoit le message publicitaire transmis par le serveur.

L’émetteur de la publicité peut également, dans la majorité des cas, obtenir des statistiques en temps réel sur le taux de téléchargement de la publicité et ainsi mesurer son ROI.

Le marketing de proximité basé sur la technologie Bluetooth est également peu coûteuse et écologique, en ce sens qu’elle peut avantageusement remplacer les fameux « flyers » qui se retrouvent généralement au recyclage (quand ce n’est pas à la poubelle directement!).

Qui plus est, des études ont démontré que près de 100% des utilisateurs acceptaient la demande de connexion entrante. Le taux de visualisation est donc grandement amélioré. L’expérience sensorielle que permet le contenu dynamique est également appréciée du consommateur. Ce dernier peut d’ailleurs, à sa demande, visualiser le contenu plus d’une fois.

La technologie n’a cependant pas que de bons côtés. Quelques études de cas ont révélé des problématiques de mise en relation de la borne aux appareils mobiles. Aussi, bien que les systèmes tendent à être de plus en plus performants, on ne peut rejoindre que les appareils dont la réceptivité des signaux est en fonction. Finalement, comme il s’agit de publicité sur un support technologique, il faut s’attendre à ce que le type de clientèle cible soit lui aussi restreint (généralement les 18-34 ans).

Malgré tout, des secteurs d’activité comme le tourisme, le commerce de détail ou le domaine culturel a grandement à gagner de cette technologie. Utilisez-vous ce genre de médium pour vos campagnes publicitaires ? Faites-nous part de votre expérience !

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone