On veut pas le savoir, on veut le voir !

Hier avait lieu le premier WhereCamp Qc à Québec. Un après-midi fort intéressant qui a rassemblé près d’une trentaine d’intervenants de tous horizons. Il a notamment été question de démocratisation et de diffusion de données, de l’enseignement des technologies géospatiales, d’opensource mais aussi d’intelligence d’affaires et de géomarketing !

Les présentations ont donné lieu à des discussions très animées. Malgré tout, on a ressenti une légère incompréhension du BI. Il faut dire que l’assistance était coriace (grrr!). Composée d’individus principalement issus du monde géospatial, j’ai senti qu’on aurait aimé voir du géo-BI plus que d’en parler. Déjà que le vocabulaire du monde de l’intelligence d’affaires est très spécifique, je crois qu’un tableau de bord en action, une synchronisation ETL ou, mieux encore, une carte aurait réussi à parler bien au-delà des concepts…

Est-ce qu’une démo «live» aurait vraiment été plus révélatrice? Ce n’est qu’une supposition; mon point de vue. Parce que ce n’est pas seulement au WhereCamp qu’on constate que le BI n’est pas accessible ou difficile à vendre. Il y a visiblement quelque chose qui empêche les entreprises à «faire» du géomarketing et à utiliser des outils analytiques… Il nous faudra définitivement trouver ce qui accroche!

Quoi qu’il en soit, félicitations aux organisateurs et commanditaires. Nous serons des vôtres pour les prochaines éditions!

PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone